Le nanisme du Ragdoll

Histoire

En 2017, le club scandinave du Ragdoll (SCR ou scandinave Ragdoll Club, le lien en anglais est ICI ) a averti les éleveurs du monde entier que depuis 2016, un problème de santé majeure avait été détecté dans certaines portées de Ragdoll.
En effet, 40 chatons en Suède et d'autres pays sont nés avec une apparence très particulière, qui peut être assimilée à un syndrome de nanisme.

Caractéristiques des ces chatons nains

Ces chatons sont plus petits que leurs frères et sœurs

  • Leur corps est court et compact
  • Les jambes sont courtes
  • La queue est très courte
  • Les oreilles sont plutôt basses
  • La tête est large avec un nez très court et des yeux d'un bleu profond.
  • Beaucoup de chatons ont de petites griffes et des pattes arrière sous-développées.
  • Ces chatons bougent lentement.

 

Exemples de chatons Ragdoll avec le nanisme (source: SRC, cliquer ICI

Développement de la maladie

Les premiers signes de la maladie se font remarquer 2 semaines après la naissance. A cet âge on voit déjà que les chatons sont plus petits et moins actifs que leur frères et sœurs. À partir de 4-5 semaines, la différence est évidente et elle est très prononcée entre 7 et 9 semaines.

Les chatons décèdent entre 12 et 16 semaines a cause d’une importante constipation du a la formation d’un mégacôlon.

Origine du syndrome du nanisme du Ragdoll

Ce type de nanisme ne peut pas être mis en relation avec les formes de nanisme déjà connues:

Mucopolysaccharidose (MPS) des types I, VI, VII, VII (2), VII (3) et l'hypertioroïdisme (variante 1). 

En effet, tous les tests effectués sur ces chatons ont donné des résultats négatifs, il s’agit donc d’une nouvelle forme de nanisme.

Un ancêtre commun

Les études sur les pedigrees des chatons affectés ont mit en évidence la présence dans ces pedigrees d’un ancêtre commun. Il s’agit d’une chatte  qui s’appelle Patriarca Gucci (les initiales sont souvent utilisées pour la designer : PG). Cette chatte a produit 12 descendants (données pawpeds), parmi lesquels des World Winners (champion du monde en Fife). Ces chat ont été largement utilisés comme reproducteurs. Cette utilisation massive des descendants de Patriarca Gucci est probablement à la base du problème.

Génétique du nanisme du Ragdoll

Bien que le SRC propose pour ce syndrome une transmission récessive (c’est a dire que les deux parents doivent porter la mutation) et autosomique (les deux sexes sont touchés sans différence), la possibilité d’une transmission co-dominante (un seul parent porte la mutation) avec une pénétrance variable (certains chatons sont très malades, d’autres sont moins affectés et d’autres peuvent ne pas l’être du tout mais ils peuvent garder certaines caractéristiques physiques comme le parent qui porte la mutation) a été récemment évoquée par certains éleveurs. 

 

Recherche génétique

Le club scandinave du Ragdoll a lancé un projet de collaboration avec l'Université suédoise des sciences agricoles (SLU) afin de mener une enquête génétique sur les chats affectés, dans l'espoir de trouver le gène responsable et de mettre au point un test permettant de détecter les porteurs. Malheureusement, la recherche scientifique est imprévisible et de très longue halène. C’est pour ca que il faut agir et prendre des dispositions au niveau de la race aujourd’hui même, sans forcement compter sur un possible futur test génétique.

 

Comment agir ?

Une série de recommandations générales à l'intention des éleveurs ont été lancées, auxquelles nous ajoutons les nôtres:

- Vérifiez les pedigrees de tous vos reproducteurs avec l’outil en ligne . Regardez sur 10 générations et assurez-vous que vous avez vérifié tous les chats nés avant 2001 (date de naissance de Patriarca Gucci) présents dans vos pedigrees.

- Dans la mesure du possible, achetez et élevez des chats qui n’ont pas Patriarca Gucci dans les ancêtres (lignées PG-free).

- Préservez vos lignées PG-free et faite des mariages PG-free en priorité. 

- Ne croisez pas deux chats entre eux qui ont Patriarca Gucci dans le pedigree.

- Soyez mesuré lorsque vous vendez des reproducteurs venant de ces lignées, afin que ces lignées ne se répandent pas trop dans la race.

- Dans l'idéal, gardez ces chats et leur descendants pour vous, en attendant un futur test génétique. 

- En cas de vente d'un chat pour la reproduction de lignées venant de Patriarca Gucci, informez correctement l'acheteur que le chat vient de ces lignées et du problème du nanisme.

- Si vous venez de découvrir que vos chats font partie de ces lignées, contactez les éleveurs à qui vous avez déjà vendu des chats reproducteurs et informez les au sujet de cette maladie.

- Si vous pensez avoir un chaton nain, informez le SRC. Le club met à la disposition de toute personne souhaitant collaborer un formulaire d’information et de conseil. Les informations fournies seront ajoutées de manière anonyme.

 

Nous ne vendons en reproduction que des chat de lignées PG-free.  Seule la lignée de Djaliska contient PG, nous la travaillons donc en interne, en espérant un futur test génétique. 

Commentaires

Il n'y a pas de commentaires pour l'instant.